A l'issue de CréaRîF Entreprendre autrement, la convention d'affaires pour des projets d'économie sociale et solidaire en Ile-de-France, plusieurs entreprises de l'économie sociale et solidaire ont été récompensées lors d'une remise de prix en présence de Francine Bavay, Vice-présidente de la Région Ile-de-France en charge du développement social, de l'économie sociale et solidaire, de la santé et du handicap et de Jean-Marc Brûlé, Président de l'Atelier. Grâce au soutien apporté par le Conseil régional d'Ile-de-France à CréaRîF, figuraient notamment parmi les prix deux emplois-tremplin créateurs (valeur unitaire 15 000€) et des voyages d'études au Québec pour s'inspirer des projets et entreprises de la florissante économie sociale et solidaire québecoise. Prix et lauréats : Le prix « Jeune Entrepreneur », en partenariat avec l'Ecole Advancia, a permis la participation à l'Ecole Internationale d'Eté des Jeunes Entrepreneurs de juillet 2009 de Julien Besnard (Yvelines) pour le projet Auto'nomie (projet de covoiturage sur l'agglomération de Cergy -Pontoise et alentours, axé sur les territoires péri-urbains et ruraux qui a, entre autres, pour but de limiter la présence d'une deuxième voiture dans les foyers). Le prix « Pratiques responsables », en partenariat avec la Fondation Macif, a permis de remettre un chèque d'un montant de 5000 € pour favoriser le développement des pratiques socialement et environnementalement responsables. Son lauréat, « Arbalange, culotté et engagé » (Paris), propose un service de fourniture et de nettoyage de couches lavables pour les professionnels de la petite enfance, par exemple crèches et maternités. Un service pensé de A à Z de la couche écoconçue à l'éco-laverie, en privilégiant la création de structures d'insertion par l'activité économique, la collecte des couches en véhicules propres et la plus grande simplicité d'utilisation pour les personnels usagers. Le prix « Exploration », en partenariat avec l'Office Franco-Québécois de la Jeunesse offre un séjour d'étude au Québec. Parce qu'il est bon de s'inspirer des initiatives qui marchent, ce voyage permet d'aller à la rencontre de projets, entreprises, et entrepreneurs existants au Québec. Malika Alkhakfioui, du projet Equité (Val-de-Marne), porte un projet axé sur la diversité en entreprise et le problème de la discrimination. Son projet de structure prendra la forme d'un cabinet de consultants qui permettrait aux entreprises de comprendre les enjeux de la diversité et son bénéfice pour tous les salariés. Les expériences québécoises en matière de diversité seront ainsi une riche source d'inspiration pour la lauréate. Le prix « Exploration + », avec l'Office Franco-Quebecois de la Jeunesse également, récompense « Louise et Michel » (75), un projet d'habitat collectif inspiré d'un modèle allemand. Outre le voyage voyage d'études au Québec en partenariat avec l'Office Franco-Quebecois de la Jeunesse, le prix comprend un chèque de 2000 € pour une prestation "coup de pouce" au démarrage de l'entreprise, d'ordre juridique par exemple. Louise et Michel est un projet visant à créer des logements écologiques gérés collectivement. Les projets d'habitats collectifs sont nombreux au Québec, notamment à travers des coopératives d'habitation, modèle intéressant d'étude pour ce projet. Le prix « Coup de coeur du jury », décerné par le Conseil régional d'Ile-de-France, offre un chèque d'un montant de 2000 € pour une prestation "coup de pouce" au démarrage de l'entreprise aux «Sourires de Sénart » (Seine-et-Marne), une association qui permet d'ouvrir un accueil itinérant pour des parents n'ayant pas accès pour leurs jeunes enfants à des structures d'accueils classiques. Outre des moments de détente et d'échanges entre parents, elle permet également l'échange entre enfants porteurs de handicaps et enfants valides. Le prix de 2000 € permettra le renforcement d'une stratégie de communication auprès de collectivités et clients potentiels. Le prix « Emergence » est décerné lui-aussi par le Conseil régional d'Ile-de-France qui propose un emploi-tremplin créateur (valeur de 15 000 €) pour une durée d'un an. Son bénéficiaire est le projet « Soligreen », porté par Audrey Rigoulet et Corinne Cambournac (Paris). Original, ce projet se définit comme un Emmaüs pour les plantes. Il a pour but de redonner vie à des plantes, mais aussi à des lieux, considérant que le bien-être en entreprise passe aussi par la présence de plantes dépolluantes, agréables et de couleurs. Enfin, le prix «1er prix Emergence » verra sa lauréate, Anne Sophie Brasier (Paris) bénéficier également d'un emploi-tremplin créateur. Anne Sophie Brasier porte un projet d'hôtel de tourisme en structure d'insertion par l'activité économique. Projet d'ampleur et innovant, il a pour but d'internaliser tous les métiers de l'hôtellerie pour permettre aux personnes en insertion de découvrir plusieurs métiers (blanchisserie, snacking, réception...)